Yamina MATHLOUTHI (dir.), 2008, Maghreb et sciences sociales 2008. Les économies émergentes : trajectoires asiatiques, latino-américaines, est-européennes et perspectives maghrébines, Thème, Études, Paris, IRMC-L’Harmattan, 275 p., ISBN : 978-2-296-07662-4.


ECONOMIE/DEVELOPPEMENT/TERRITOIRE

PRIX : 23 € / 15 Dt


Le thème de cette livraison et consacré aux « économies émergentes ». L’apparition d’espaces de croissance accélérée, en dehors du monde industrialisé, est un des phénomènes les plus importants des années 1980. Celui-ci a été concomitant de deux processus économiques : l’ouverture des marchés dans le cadre de la mondialisation, et le recours à des mécanismes de transfert technologique particulièrement efficaces, au point de laisser penser que ce facteur constituait la cause première des phénomènes d’émergence. Quand peut-on dire qu’un pays est émergent ? Quel est le poids de ce type de pays dans l’économie mondiale ? Qu’ont-ils en commun sinon de susciter l’appréhension des pays riches ? En quoi diffèrent-ils des autres pays en développement et des pays industrialisés ? Quelles ont été les réformes engagées dans ces pays ? Quelle est la nature et l’ampleur de leurs interactions avec le reste du monde et comment réagissent-ils à la nouvelle crise ?
Les articles proposés apportent d’importants éléments de réponses à ces questions. D’une part, ils obligent à préciser le contour des nouveaux périmètres séparant « pays développés », « pays en développement », « pays émergents ». D’autre part, ils montrent que l’expérience des pays émergents peut constituer sinon un modèle « clés en main », du moins une piste de réflexion pour l’ensemble des autres pays en développement.
Les « Études » placées en seconde partie traitent de trois thématiques socio-anthropologiques. La première analyse l’inscription du pouvoir politique au Caire à la fin du Moyen Âge et sur la voie publique à Tunis entre 1858 et 1889. La seconde aborde les faits et lieux de mémoire en Tunisie à partir du cas des anciens combattants tunisiens, puis de la patrimonialisation de la Grande synagogue de Tunis. La troisième se réfère aux symboliques arabo-musulmanes dans la représentation visuelle du corps féminin, puis dans l’échange d’argent par le micro-crédit.

 SOMMAIRE
 
 
Pierre-Noël DENIEUIL, Éditorial. Maghreb et sciences sociales 2008, entre économie et société : de la problématique de l’émergence économique à la lecture des pratiques sociales.
 
I. Les économies émergentes. Trajectoires asiatiques, latino-américaines, est-européennes et perspectives maghrébines

Yamina MATHLOUTHI, L’« émergence » : contenu du concept et évolution des expériences. Introduction.
 
1. Une typologie des économies émergentes

 Nathalie AVALLONE et Françoise NICOLAS, Diversité des « profils de croissance ». Essai de typologie des pays en développement.
Xavier RICHET, Économie des élargissements européens à l’Est.
Carlos QUENAN, La trajectoire de croissance de l’Amérique latine.
 
2. Globalisation, libéralisation et construction des institutions

 Basudeb CHAUDURI, La transition de l’économie indienne.
Françoise HAY, Christian MILELLI et Yunnan SHI, Présence, motivations et stratégies des firmes chinoises en Europe.
Alain SAFA et Nathalie HILMI, Quelles leçons peut-on tirer de la stratégie d’émergence de l’économie turque ?
Sibel YAMAK, Le changement institutionnel et le milieu des affaires en Turquie. Un regard surles caractéristiques des équipes de cadres supérieurs.
Yamina MATHLOUTHI, Croissance et déséquilibres dans les pays du Maghreb.
Ezzeddine ZOUARI, Intégration financière internationale : la stratégie régionale.
 
II. Etudes
 
Julien LOISEAU, Réinvestir la ville. Recompositions politiques et transformations urbaines au Caire à la fin du Moyen Âge.
Leïla AMMAR, La naissance de la « voie publique » à Tunis : de la création de la municipalité (1858) au règlement de voirie (1889).
Thomas DEGEORGES, Les anciens combattants tunisiens et le Protectorat français : les signes d’une rupture (1945-1956).
Dominique JARRASSÉ, La Grande synagogue de Tunis. Objet de recherche et « lieu de mémoire » tunisien.
Lilia BACHA, La « voix de l’œil ».
Houda LAROUSSI, Les pratiques associatives et étatiques du micro-crédit en Tunisie : de la symbolique de l’échange réciprocitaire à celle de la gratification sociale.