Sihem NAJAR (dir.), 2013, Penser la société tunisienne aujourd’hui : la jeune recherche en sciences humaines et sociales, Tunis, IRMC-Cérès éditions, 416 p., ISBN : 978-9973-19-769-6.


ANTHROPOLOGIE/SOCIOLOGIE - MEDIAS/COMMUNICATION

PRIX : 19 Dt


Cet ouvrage livre au grand public, les résultats d’une enquête inédite sur la Tunisie contemporaine au quotidien, dans le vécu de ses acteurs.
Les auteurs traitent, sans préjugés, de la relation du Tunisien à son corps : le corps voilé du hijâb, le corps vierge, le corps monnayé de la prostituée, le corps traumatisé de l’enfant prématuré. Ils évoquent le lien du Tunisien à son espace de vie : la sociabilité de quartier, la gestion urbaine, la nostalgie des origines chez les populations déracinées (de Djerba, Gafsa, Sfax), ou l’émigration clandestine de la harqua. Sont de même abordées les nouvelles valeurs et les pratiques sociales qui irriguent la société tunisienne : la Saint-Valentin, le satanisme et la « culture métal », les grandes surfaces et la transformation des pratiques alimentaires, le sacrifice de la viande au Sahel. Enfin, des travaux sur les médias tunisiens traitent des représentations de la femme dans la publicité, de la masculinité dans le cinéma, puis des communautés et des réseaux sociaux relayés par Facebook, les blogs, et le piratage informatique. En donnant la parole à vingt et un jeunes chercheurs tunisiens (en sociologie, en anthropologie, en urbanisme, en sciences de l’information et de la communication et en psychologie), dont dix-neuf femmes (un signal fort), cet ouvrage constitue une innovation d’envergure pour les sciences sociales en Tunisie. En se proposant de repenser la société tunisienne de manière contemporaine, il vient confirmer l’image d’une Tunisie en mouvement et en questionnement, d’une histoire ouverte non figée et d’une société en proie à des identités multiples quotidiennement réinventées.


 SOMMAIRE
 
 
Pierre Noël DENIEUIL, Préface.
Sihem NAJAR, Introduction.
 
I. Pratiques corporelles et art du paraître

Henda GHRIBI, Nouveaux voiles et mode en Tunisie : pratiques et significations.
Amel BEN ZAKOUR, Dévoilement et revoilement des Tunisiennes Identités féminines et territoires masculins.
Khaoula MATRI, La construction sociale du corps féminin vierge en Tunisie.
Raoudha GUEDRI, La construction identitaire des jeunes Tunisiens à l’épreuve de la virginité.
Mohamed Sadok LEJRI, L’argent en tant que ferment de la sociabilité des prostituées du quartier réservé de Tunis.
Lilia OTHMAN CHALLOUGUI (Avec la collaboration de Dhafer MALOUCHE), Evaluation du traumatisme parental suite à un risque périnatal dans un contexte tunisien : Adaptation du PPQ.
 
II. Identités communautaires et mobilité spatiale

Hayet BEN EZZINE, Approche socio-spatiale du quartier El Mrah à Radès.
Feiza TRIKI, Essai sur les vrais acteurs des villes coloniales de la Tunisie : une entrée par les formations et les carrières des architectes et des ingénieurs.
Houda KDHAI, Emblèmes territoriaux et attachement aux origines : Le cas des communautés jerbienne et gafsienne à Morneg.
Rym HALOUES GHORBEL, Stratégies matrimoniales et revendications identitaires : cas des Sfaxiens résidant à Tunis.
Samy SMIDA, La harqua comme expérience sociale.

III. Changements des valeurs et nouvelles pratiques sociales

Héla NSIBI, L’appropriation d’un rite contemporain : la fête de la Saint- Valentin en Tunisie.
Ibtissem BEJAOUI, Satanisme et « culture métal » en Tunisie.
Radhia MECHKEN OUENNICHE, Mode de vie et transformations des pratiques alimentaires en Tunisie.
Hamida TRABELSI-BACHA, La viande sacrificielle en Tunisie : une approche anthropologique.

IV. Médias, réseaux sociaux et communication virtuelle

Inès CHERIF, Les représentations de la masculinité chez des cinéastes tunisiennes.
Faten AOUADI, La sémantisation de la femme dans l’image publicitaire.
Asma BEN JEBARA, De la virtualité des liens sociaux. Le réseau social Facebook en Tunisie.
Badi MELKI, Portraits d’une jeunesse tunisienne équipée. Les jeunes Tunisiens et les usages sociaux d’Internet.
Chirine BEN ABDALLAH, Les réseaux des pirates informatiques : pour une analyse comparative des logiques des hackers.
Rim CHEBBI, La dualité blog/censure : cas de la blogosphère tunisienne.