Lamia ZAKI (dir.), 2011, L'action urbaine au Maghreb. Enjeux professionnels et politiques, coll. Hommes et Sociétés, Paris, IRMC-Karthala, 287 p., ISBN : 978-2-8111-0477-1.


ETUDES URBAINES - SOCIOLOGIE POLITIQUE

PRIX : 28 € / 15 Dt

 


Cet ouvrage porte sur les enjeux professionnels et politiques de la fabrication urbaine au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Dans des villes maghrébines en profondes mutations, marquées par l’affirmation d’un urbanisme néolibéral qui intègre de plus en plus les lois du marché, l’entrée par les architectes, les urbanistes, les ingénieurs, les cadres municipaux, les promoteurs immobiliers privés, les chefs de projet des holdings d’aménagement, etc., permet de repérer d’importantes recompositions dans la hiérarchie des dispositifs et des savoirs techniques légitimes sur la ville. Celles-ci mettent en évidence des formes de gouvernance urbaine différenciées dans les trois pays.
Les contributions ici rassemblées montrent que même dans des configurations politiques qui restent très centralisées, où la maîtrise des dynamiques locales et des territoires constitue un élément clé de gestion du pouvoir et donne lieu à des dispositifs variés de contrôle des populations, l’arbitrage des praticiens de l’urbanisme et de l’aménagement compte. Mus par des logiques économiques, professionnelles, corporatistes, idéologiques, etc., ils négocient leur place dans la détermination des enjeux urbains, sans que leurs actions ne soient uniquement le produit d’arbitrages savants ni le pur résultat de considérations intangibles d’intérêt général.
Cet ouvrage pointe les fortes interdépendances nouées entre experts et les acteurs politiques. Il souligne également les réappropriations locales des modèles urbains en circulation à l’échelle internationale, notamment à travers l’avènement du projet urbain.


 SOMMAIRE
 
 
Lamia ZAKI, introduction.

Morched CHABBI, Rôle et fonctions des urbanistes dans la fabrication des villes du Sud : le cas de Tunis (1960-2009.
Jellal ABDELKAFI, entretien réalisé par Lamia Zaki, Une carrière d’urbaniste en Tunisie.
Abderrahim HAFIANE, L’évolution des instruments et des acteurs des politiques urbaines en Algérie après l’indépendance.
Madani SAFAR ZITOUN, Les évolutions récentes dans la politique urbaine à Alger. La consécration de l’ « urbanisme présidentiel » ?
Aziz IRAKI, Ayoub ZIADI, Cadres techniques communaux et refontes administratives dans les grandes villes du Maroc : le cas de Casablanca.
Pascale PHILIFERT, Les agences urbaines au Maroc : un tournant politique et professionnel ?
Olivier TOUTAIN, Retour sur l’expérience d’accompagnement social des projets (ASP) de résorption de l’habitat insalubre au Maroc.
Sami Yassine TURKI, Les systèmes d’information urbains de l’Agence d’urbanisme du Grand Tunis. Entre affichage politique et réalités du terrain, le rôle des agents opérationnels.
Pierre-Arnaud BARTHEL, Lamia ZAKI, Les holdings d’aménagement, nouvelles vitrines techniques de l’action urbaine au Maroc : les cas d’Al Omrane et de la CDG Développement.
Hend BEN OTHMAN-BACHA, Les promoteurs immobiliers privés en Tunisie. Enjeux d’un groupe professionnel en mutation.
Lamia ZAKI, La Fédération nationale des promoteurs immobiliers : la mobilisation corporatiste de nouveaux acteurs de la fabrication des villes au Maroc.