Myriam CATUSSE, 2008, Le temps des entrepreneurs ? Politique et transformations du capitalisme au Maroc, coll. Connaissance du Maghreb, Paris, IRMC-Maisonneuve & Larose, 348 p., ISBN : 978-2-7068-1998-8.


ECONOMIE/DEVELOPPEMENT/TERRITOIRE

PRIX : Epuisé / 15 Dt

 


Le Maroc est au diapason de l'agenda néolibéral international. Les trajectoires politico-économiques du Royaume sont à bien des égards exemplaires. Caisse de résonance, parfois laboratoire de cette " religion moderne ", la société marocaine en vit les espérances et les déceptions. Elle en connaît certaines fortunes, effets pervers ou contrecoups. Le " développement " du pays paraît sans cesse en sursis : il est l'objet d'attentions renouvelées, d'expériences locales ou internationales variées, mais aussi de résultats souvent frustrants, voire dévoyés.

Le temps des entrepreneurs explore les dimensions politiques de ces transformations du capitalisme marocain : les réformes d'une action publique tournée vers le marché et l'entreprise mais aussi leurs accrochages à la construction de causes publiques prises en charge par des chefs d'entreprise. Il se penche dans ce contexte sur les politiques de "l'entrepreneur" : celles qui s'adressent aux chefs d'entreprise, comme celles qui sont menées derrière l'étendard de "l'entrepreneur".

Quelles furent les conséquences de ce changement de paradigme des politiques économiques sur les rapports de pouvoir, les techniques de gouvernement et les logiques de la compétition politique ? Comment le régime marocain se transforme-t-il dans cette période de turbulences, d'ajustement aux canons des agences de développement internationales et d'adaptation aux contraintes économiques ?

Considérant tour à tour deux arènes, celle de l'action publique proprement dite et des privatisations et celle de jeux plus directement politiques, où se produisirent des transformations notables du politique, le présent ouvrage montre comment, durant cette période, des opérateurs économiques, généralement réputés politiquement apathiques, sous tutelle ou démobilisés, ont pris la parole, se sont organisés en lobby, ou encore, en endossant l'habit de " l'entrepreneur ", se sont lancés dans l'aventure partisane.


 SOMMAIRE
 
 
Myriam CATUSSE, Les fortunes de "l'entrepreneur" à l'heure néolibérale, Introduction générale.
 
I. D'un capitalisme à l'autre dans les sillons des privatisations

Chapitre 1 : Engendrer des entrepreneurs ? Genèse d'une loi démiurge.
Chapitre 2 : Les privatisations à l'épreuve. La cession des entreprises publiques.
Chapitre 3 : Les arènes de la décharge. Action publique, investissements privés.
Chapitre 4 : Un Etat de droit pour les affaires. Les enjeux de la normalisation.
 
II. L'entrée en politique des entrepreneurs

Chapitre 5 : Dans les arcanes de la CGEM. L'invention d'un groupe d'intérêt.
Chapitre 6 : De la lutte des classes au dialogue social ? Effets sociaux et désillusions politiques d'une synecdoque institutionnelle.
Chapitre 7 : L'aventure partisane. Les entrepreneurs à l'assaut du politique.

Conclusion