isabelle1Chargée de recherche au CNRS. Chercheur à l’IREMAM-UMR 7310 en affectation à l’IRMC

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Discipline : Histoire sociale du Maghreb.

 

Champs de recherche : Appartenance locale et stratifications sociales dans les sociétés urbaines ; Pratiques sociales et institutions au Maghreb à l'époque moderne (XVIe-XIXe siècles) ; Expériences de la conquête française en Algérie ; revendications de droits et conflits dans les années 1830 ; Repenser le statut des sources historiques du Maghreb ottoman, Les conditions et les enjeux de la comparaison.

 

Type d’implication dans les activités scientifiques de l’IRMC et/ou Programme de recherche IRMC :

• Responsable du programme « Citoyennetés locales au Maghreb. Les perspectives de la longue durée ».

• Membre du comité de publication de l'IRMC.

• Co-direction du séminaire mensuel et pluri-site IRMC-La Manouba « Citoyennetés locales : sources et historiographies du Maghreb ».

 

Cursus

 

• 2015 : Affectation à l'IRMC, USR 3077 du CNRS.
• 2000-2015 : Chargée de recherche au CNRS, Laboratoire IREMAM, AMU/CNRS, UMR 7310.
• 1998 : Docteure en Histoire, EHESS, Paris.

 

 

Publications  :

par type

Ouvrages et directions d'ouvrages
• Grangaud I., Bergaoui S., Cerrutti S. (dir.), 2015, Appartenance locale et propriété au Nord et au Sud de la Méditerranée, Aix-en-Provence, Editions de l'IREMAM, [En ligne].

• Grangaud I., 2010, La ville imprenable. Une histoire sociale de Constantine au XVIIIe siècle, Constantine, Media Plus (réédition algérienne).

Grangaud I., 2002, La ville inprenable. Une histoire sociale de Constantine au XVIIIe siècle, Paris, Editions de l'EHESS.


Direction de numéros de revues

• Grangaud I., Messaoudi A., Oualdi M. (dir.), 2014, « Besoins d'histoire. Historiographies et régimes d'historicité au Maghreb à l'aune des révolutions arabes », L'Année du Maghreb, vol. 10, [En ligne].

• Grangaud I. (dir.), 2012, « La justice et ses écritures. Pratiques d'enregistrement à l'époque ottomane », IBLA, n° 208, vol. 74.

Grangaud I., Michel N. (dir.), 2010, « L'identification des origines de l'islam au XIXe siècle », REMMM, n° 127, n°1.

Grangaud I. (dir.), 2008, « Società post-coloniali : ritorno alle fonti », Quaderni Storici, n° 129, XLIII.


Chapitres d'ouvrages

Grangaud I., Bergaoui S., Cerrutti S., 2015, « Introduction », in I. Grangaud, S. Bergaoui, S. Cerrutti (dir.), Appartenance locale et propriété au Nord et au Sud de la Méditerranée, Aix-en-Provence, Editions de l'IREMAM, [En ligne].

Grangaud I., 2015, « Le Bayt al-mâl et les étrangers. Droits de succession et droits d'appartenance à Alger à l'époque moderne », in I. Grangaud, S. Bergaoui, S. Cerrutti (dir.), Appartenance locale et propriété au Nord et au Sud de la Méditerranée, Aix-en-Provence, Editions de l'IREMAM, [En ligne].

Grangaud I., Cerrutti S., 2014, « Sources et mises en contextes. Quelques réflexions autour de la comparaison », in F. Brayard (dir.), Des contextes en histoire. Actes du Forim du CRH, Paris, CRH, 91-102.

Grangaud I., 2012, « Dépossession et disqualification des droits de propriété à Alger dans les années 1830 », in A. Bouchène, J.P. Peyroulou, O. Siari Tangour, S. Thénault (dir.), Histoire de l'Algérie à la période coloniale, Paris-Alger, La Découverte-Barzakh, 70-76.

Grangaud I., 2010, « Hawma », in C. Topalov, L. Coudroy de Lille, J.-C. Depaule, B. Marin (dir.), L'aventure des mots de la ville à travers le temps, les langues et les sociétés, Paris, Robert Lafont, 573-576.

• Grangaud I., 2009, « Masking and Unmasking the Historic Quarters of Algiers: The Reassessment of an Archive », in Z. Celik, J. Clancy-Smith (éd.), Walls of Algiers: Peoples, Images and Spaces of the Colonial and Postcolonial City, Washington, Getty-University of Washington Press, 179-192.

• Grangaud I., 2006, « Identités urbaines et usages sociaux de la "frontière" à Constantine (XVIIIe siècle) », in J.-L. Arnaud (dir.), L'urbain dans le monde musulman en Méditerranée, Paris, IRMC-Maisonneuve & Larose, 27-40.

• Grangaud I., 2004, « Alger au miroir de ses sources ? Ce que le fonds d'archives de la Régence est à son histoire ottomane », in collectif, Alger, lumières sur la ville, actes du colloque international du 4 au 6 mai 2002 à l'EPAU, Alger, Dalimen, vol. 1, 35-42.

• Grangaud I., 2002, « Mise au jour de la "vie privée". Conflits familiaux à Constantine au XVIIIe siècle », in M. Kerrou (dir.), Public et privé en Islam, Paris, IRMC-Maisonneuve & Larose, 153-168.


Articles de recherche dans des revues avec comités de lecture

• Grangaud I., M. Oualdi, 2014, « Tout est-il colonial dans le Maghreb ? Ce que les travaux des historiens modernistes peuvent apporter », L'Année du Maghreb, vol. 10, 233-254.

• Grangaud I., A. Messaoudi, M. Oualdi, 2014, « Histoire en révolution : besoins, revendications, narrations », L'Année du Maghreb, vol. 10, 9-16.

• Grangaud I., 2014, « La hawma : le processus de disqualification d'une institution ottomane (Alger, 1830) », Insaniyat, n°59, janvier-mars, 105-132.

• Grangaud I., 2012, « Introduction », in I. Grangaud (dir.), « La Justice et ses écritures. Pratiques d'enregistrement à l'époque ottomane », IBLA, n° 208, vol. 74, 121-127.

• Grangaud I., 2012, « Justice, accords et écritures à Constantine à la fin du XVIIIe siècle. Contingence, archive et histoire », in I. Grangaud (dir.), « La Justice et ses écritures. Pratiques d'enregistrement à l'époque ottomane », IBLA, n° 208, vol. 74, 187-205.

• Grangaud I., Michel N., 2010, « Introduction », in I. Grangaud (dir.), « L'identification des origines de l'islam au XIXe siècle », REMMM, n° 127.

• Grangaud I., 2010, « Le titre de Sayyid ou Sî dans la documentation constantinoise d'époque moderne : un marqueur identitaire en évolution », REMMM, n° 127, 59-75.

• Grangaud I., 2009, « Prouver par l'écriture. Propriétaires algérois, conquérants français et historiens ottomanistes », in I. Backouche, M. Naepels (dir.), « Fraire la preuve », Genèses, n° 74, 25-45.

• Grangaud I., 2008, « Premessa », in I. Grangaud (dir.), « Società post-coloniali : ritorno alle fonti », Quaderni Storici, n° 129, XLIII, 563-574.

• Grangaud I., 2008, « Affrontarsi in archivo. Tra storia ottomana e storia coloniale (Algeri 1830) », in I. Grangaud (dir.), « Società post-coloniali : ritorno alle fonti », Quaderni Storici, n° 129, XLIII, 621-652.

• Grangaud I., 2008, « A propos des archives de l'Algérie ottomane : notes sur le rapport entre conditions de production et nature et usages des sources historiques », Atelier 32, L'ethnologue aux prises avec les archives, [En ligne].

• Grangaud I., 2006, « Autour des villes de la Régence d'Alger, le cas de Constantine », Antiquités africaines, t. 40-41, 301-314.

• Grangaud I., 2004, « Les dotations de la mosquée Sîdî al-Kittânî », in R. Deguilhem, A. Hénia (éd.), Fondations pieuses (waqf) en Méditerranée : enjeux de pouvoir, Koweit, Publications du ministère des Fondations pieuses, 79-98.

• Grangaud I., 2004, « Un point de vue local sur le milieu du XIXe siècle. A propos d'historiens de la conquête », Insaniyyat, n°19-20, (vol. VII, 1-2), 97-115.

• Grangaud I., 2003, « Immobiliser son bien, pourquoi et comment. A propos de constitutions de quelques habous à dévolution familiale », in R. Deguilhem, N. Saidouni (dir.), « Rencontre scientifique autour du thème : le waqf en Algérie (XVIIIe-XIXe siècles) », Dirassat Insania, 2001-2002, 62-104.

• Grangaud I., Depaule J.-C., 2000, « Les mots de la ville », Correspondances, n° 60, mars-avril.

• Grangaud I., 1999, « Le cadi, la femme et son prétendant (Constantine XVIIIe siècle) », Clio. Histoire, femmes et sociétés, n° 9, 57-66.

• Grangaud I., 1998, « Histoire de Constantine au XVIIIe siècle. Le parcours d'une recherche », Correspondance, n°.

• Grangaud I., Tandogan I., 1996, « Voyage en Islam », in A. D'Olivier (dir.), Le revéil des Anges, Paris, Autrement, 105-115.


 

Articles de vulgarisation et comptes-rendus d'ouvrages

• Grangaud I., 2013, « M'hamed Oualdi, Esclaves et maîtres. Les Mamelouks des beys de Tunis du XVIIe siècle aux années 1880, Paris, Publications de la Sorbonne, Bibliothèque historique des pays d'Islam, 2011, 499 p. », REMMM, n° 134.

• Grangaud I., 2012, « Une province de l'Empire ottoman », in « Des royaumes berbères à l'indépendance : l'Algérie et les Algériens », Les collections de l'Histoire, n° 55, avril-juin, 18-24.

• Grangaud I., 2008, « Méropi Anastassiadou-Dumont (dir.), Médecins et ingénieurs ottomans à l'âge des nationalismes, 2003 », Annales HSS, n° 4, 916-917.

• Grangaud I., 2004, « Nicolas Vatin, Gilles Veinstein, Le sérail ébranlé. Essai sur les morts, dépositions et avènements des sultans ottomans (XIVe-XIXe siècles), Paris, Fayard, 2003, 517 p. », Annales HSS, n° 5-6, 1232-1234.

• Grangaud I., 2001, « Colette Establet et Jean-Paul Pascual, Ultime voyage pour la Mecque. Les inventaires après décès de pèlerins morts à Damas vers 1700, Damas, Institut français de Damas, 1998, 222 p. », Annales HSS, n° 3, mai-juin, 717-718.

• Grangaud I., 1999, « Leïla Blili Temime, Histoire de familles. Mariages, répudiations et vie quotidienne à Tunis, 1875-1930, Tunis, Script, 1999, 278 p. », Annuaire de l'Afrique du Nord, 478-482.

• Grangaud I., 1999, « Daniel Rivet, Le Maroc de Lyautey à Mohammed V, le double visage du Protectorat, Paris, Denoël, 1999, 461 p. », Annuaire de l'Afrique du Nord, 470-474.