Pierre Robert BADUEL (dir.), 2009, La ville et l'urbain dans le monde arabe et en Europe. Acteurs, organisations et territoires, coll. Connaissance du Maghreb, Paris, IRMC-Maisonneuve & Larose, 235 p., ISBN : 978-27-7068-1998-8.


ETUDES URBAINES / SOCIOLOGIE POLITIQUE

PRIX : Epuisé / 15 Dt

 


La ville a constitué un élément majeur du processus historique de civilisation. Avec la réduction progressive des sociétés paysannes et une urbanisation quasi généralisée qui fait pratiquement s’équivaloir la modernité et l’urbain, la ville a connu au cours du XXe siècle des transformations radicales par rapport aux siècles antérieurs et occupe désormais, à différents niveaux (local, national et international), une place stratégique dans les enjeux sociétaux, économiques et politiques. S’agissant des recherches sur les formes et les modes d’évolution des processus sociaux, la ville et l’urbain offrent un champ d’étude particulièrement riche parce qu’ils permettent de croiser des jeux complexes : entre acteurs individuels et collectifs, organisations publiques et privées et territoires multiples (d’administration, d’identifications, d’emboîtements, de concurrences, d’exclusions, …). Les études réunies dans le présent ouvrage portent plus particulièrement sur les aires arabe et européenne, s’étalent chronologiquement du XVIIe au XXIe siècle, décrivent dans des contextes différents (constructions de l’État national, modernisations autoritaires, destructions militaires, habitat informel, habitat résidentiel, …) les stratégies et les formes de négociations de différents segments sociaux (notables, citadins ordinaires, …) et montrent à l’œuvre quelques-uns des partenaires de l’action publique urbaine (des usagers aux professionnels, militants, intellectuels, aménageurs, planificateurs, urbanistes, élus, …).


 SOMMAIRE
 
 
Pierre Robert BADUEL, La ville et l’urbain. Enjeux sociaux et cognitifs. Eléments de problématique générale. Introduction.

Abdelhamid HÉNIA, Métamorphoses de la notabilité urbaine moderne et contemporaine en Tunisie.
Alice INGOLD, Négocier la ville. Pour de nouvelles approches du projet urbain.
Jean-Luc PINOL, Ville et guerre. L’exemple de l’habitat à Paris (1871-1954).
Aziz EL MAOULA EL IRAKI, L’habitat non réglementaire au Maroc, un espace de négociation sociale.
Madani SAFAR ZITOUN, Les stratégies résidentielles des acteurs sociaux dans un contexte de modernisation bloquée : Alger 1962-1998.
Bouziane SEMMOUD, Ali Aït-Amirat, Évolutions politiques et planification, production et gestion urbaines en Algérie.
Sylvie TISSOT, La construction de la notion de quartier sensible dans la politique de la ville en France.
Morched CHABBI, Etre aujourd’hui urbaniste en Tunisie et au Maghreb.
Jean-Pierre FREY, «  Mais qu’est-ce qu’ils fabriquent ?  » Expériences, savoirs et savoir-faire en matière d’urbanismeet d’aménagement au Maghreb.
 
Synthèses des ateliers doctoraux
 
Ismail Ameur, Leyla Arslan, Yasmine Berriane, Walid Chouari, Romaine Didierjean, Amélie Le Renar et Saliha Ouadah - La production de l’ordre social urbain
Abderahim Cherkaoui, Rached Lakhal, Yapi Paterne Mambo, Marie-Clotilde Meillerand, Elena Piffero, Benjamin Sabatier, Dimitra Siatitsa, Ward Vloeberghs - La ville négociée
Nora Bouaouina, Keira Feninekh, Tarik Ghodbani, Edna Hernàndez Gonzàlez, Charles-Edouard Houllier-Guibert, Clarisse Lauras, Leïla Msilta, Julie Roland - Ville représentée, ville pratiquée