Régulièrement depuis 1997, l’IRMC organise des rencontres et des ateliers doctoraux sur des thèmes méthodologiques spécifiques ou dans le cadre de ses programmes. Ces manifestations, organisées en Tunisie (Tunis, Hammamet, Sousse) ou à l'étranger (Alger, Oran, Le Caire), visent à permettre à des doctorants inscrits (à parité) dans des universités de part et d’autre de la Méditerranée de nouer des relations de travail, de pratiquer le comparatisme et de participer aux échanges entre disciplines des sciences humaines et sociales. Elles sont organisées avec la contribution d’universitaires tunisiens et algériens, de chercheurs de l’IRMC, et d’universitaires français et européens.
 
ecoledoctorale
 
 

HISTORIQUE DES ECOLES DOCTORALES DE L'IRMC


2015

2014
 
16-03-2014 : « Les sources maghrébines des XIXe-XXe siècles », Oran (Algérie).

2013
 
18-03-2013 : « L'Etat dans le monde musulman / The State in the Muslim World », Hammamet (Tunisie).

2012

 
19-03-2012 : « Ecrire en sciences sociales », Hammamet (Tunisie).

 2011
 

 2010
 
7-12-2010 : « 2e Rencontre doctorale algéro-tuniso-française Finalisation de la thèse et écriture d'articles scientifiques », Sousse (Tunisie).

 2009
 
7-12-2009 : « 1ere Rencontre doctorale algéro-tuniso-française Formation à la méthodologie et aux techniques de recherche en sciences humaines et sociales », Hammamet (Tunisie).
X-07-2009 : « La preuve en sciences humaines et sociales », Hammamet (Tunisie).

 2008
 
X-11-2008 : « Dynamique des entreprises et des entrepreneurs au Maghreb », Oran (Algérie).

 2007
 
X-XX-2007 : « Les Doctorales de la ville et de l'urbain dans le monde arabe et en Europe », Hammamet (Tunisie).

 2006
 

2005

X


2004

X


2003

20-09-2003 : Journée doctorales « Micro-histoire, biographies et monographies », Alger (Algérie).
20-07-2003 : Journée doctorales « Questions urbaines comparées en Tunisie et en Libye », Tripoli (Libye).
20-03-2003 : Journées doctorales du GDRI du CNRS « Economie Méditerranée monde arabe (EMMA) », Paris (France).
22-01-2003 : 5e Rencontre tuniso-française de jeunes chercheurs : « Territoires : acteurs et modalités d'intervention », Hammamet (Tunisie).

2002
 
08-09-2002 : Atelier de doctorants « Migrations internationales au Maghreb : place du droit - nouvelles formes de mobilité », Mayence (Allemagne).
 
 
 
Une expérience de grande envergure a été conduite par l’IRMC en 2007, à Hammamet, les Doctorales De la ville et de l’urbain dans le monde arabe et en Europe. Celles-ci ont mobilisé, sur un axe pluridisciplinaire, 24 doctorants et 10 encadrants de différents pays maghrébins et européens.
 
En novembre 2008, une école doctorale est co-organisée à Oran dans le cadre de deux programmes FSP, par le Centre Jacques Berque à Rabat, le CREAD d’Alger, le Lise-CNAM à Paris et l’IRMC, sur le thème : Dynamique des entreprises et des entrepreneurs au Maghreb.
 
En juillet 2009, une session doctorale co-organisée avec l’Institut d’études de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman (IISMM-EHESS, Paris), le Laboratoire Diraset (Université de Tunis) et l’IRMCs’est tenue à Hammamet sur le thème La preuve en sciences humaines et sociales. Cette session doctorale a concerné 20 étudiants sélectionnés par les institutions organisatrices. Disciplines concernées : anthropologie, droit, histoire, littérature, philosophie, sciences politiques, sociologie
 
EN DECEMBRE 2009, PREMIERES RENCONTRES DOCTORALES ALGERO-TUNISO-FRANCAISES
Formation à la méthodologie et aux techniques de recherche en sciences humaines et sociales, Hammamet, 7-12 décembre 2009
 
L’IRMC et le consortium des universités de l’Est algérien (universités de Skikda, Annaba, Constantine, Guelma, Oum-el-Bouaghi ont organisé, avec le soutien du SCAC d’Alger, de l’AUF et du CERES de Tunis, une première session de formation à la méthodologie et aux techniques de recherche pour les doctorants-enseignants universitaires, qui s’est tenue à Hammamet (Tunisie) du 7 au 12 décembre 2009. A lire
 
EN DECEMBRE 2010, DEUXIEMES RENCONTRES DOCTORALES ALGERO-TUNISO-FRANCAISES
Formation à la méthodologie et aux techniques de recherche et initiation à la rédaction d’articles scientifiques, Sousse, 7-12 décembre 2010
 
Poursuivant l’objectif d’encourager les jeunes chercheurs à écrire et publier les résultats de leurs travaux et à la demande du Consortium des Universités de l’Est algérien, la formule de l’année 2009 a été reconduite. C’est ainsi que les Doctoriales de décembre 2010 ont rassemblé sur cinq jours trente doctorants (dont 11 Algériens, 4 Français, 2 mauritaniens et 13 Tunisiens) et 8 encadrants (dont 3 Français et 5 Tunisiens sous la coordination de Sihem Najar) autour de deux objectifs : « la finalisation de la thèse » et « l’écriture des articles scientifiques ». A lire
 
DECEMBRE 2009-MAI 2010, LES ATELIERS D’ECRITURE DE L’IRMC
Lire et écrire les sciences sociales aujourd’hui

Il s’agit d’une formation sur mesure, partant de la demande des étudiants, sur la base de l’expression de leurs difficultés propres, et s’appuyant sur les approches suivantes :

Techniques d’écriture en sciences sociales : Introduction. Formulation des questions. Analyse. Le raisonnement par thèse, antithèse et synthèse. La rédaction d’une conclusion. Les différentes étapes de l’élaboration d’une problématique. Les techniques de la « dissertation ». La construction d’une bibliographie.

Les différentes manières de lire un texte, selon la problématique, selon les objectifs d’une recherche, selon l’intérêt ponctuel recherché, selon une visée documentaire.

Le démarrage des ateliers a commencé le 5 décembre 2009. Ils seront élargis à des étudiants (mastère et 1ère ou 2ème année de thèse) d’autres disciplines que la sociologie et l’anthropologie, dont : histoire, géographie, sciences politiques, études urbaines… et ont pour objectifs de contribuer à :

  • Encourager les étudiants à s’intéresser à des questions d’actualité.
  • Inciter les étudiants à lire des textes classiques et nouveaux sur des questions prioritaires pour l’aire méditerranéenne.
  • Renforcer la capacité des étudiants au niveau de la rédaction des textes scientifiques en langue française.
  • Mise à niveau des doctorants tunisiens en matière de pratique technique (vocabulaire des sciences sociales) de la langue française.
  • Assurer un encadrement méthodologique permettant aux étudiants de produire un texte scientifique.
  • Renforcer la tradition d’échange de compétence et de savoir (relatifs aux questions actuelles posées au monde méditerranéen) entre les générations.
  • Impliquer les jeunes dans le débat actuel sur l’aire méditerranéenne, afin qu’ils contribuent à apporter une nouvelle dimension (orientation) aux démarches classiques sur le monde méditerranéen.
  • Inciter les doctorants à découvrir de nouvelles pistes de recherche et à proposer des angles de visées originaux.
    Parmi les réalisations attendues à l’issue de ces ateliers :
  • Publication d’un manuel méthodologique sur l’exploitation des lectures et des techniques d’écriture.
  • La publication des articles des étudiants bénéficiaires du séminaire de lecture et d’écriture (seuls les textes validés par un comité de lecture seront publiés).